Monomanie : Sorte de trouble mental dans lequel une seule idée semble absorber toutes les facultés de l’intelligence.

Slideshow

Get the Flash Player to see the slideshow.

Les plus lus

Une p’tite vidéo ?

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

Utilisateurs en ligne

952 lecture(s)

Acclimatation

J’ai essayé beaucoup de choses : pas de goutte à goutte (si si), goutte à goutte long, en faisant des nœuds avec le tuyau à air, en utilisant une pince à linge, en utilisant un robinet en plastique, en utilisant un kit de perfusion vendu en pharmacie, etc.
Et ce qui suit est ce que je fais aujourd’hui, personnellement. Cela marche bien pour moi. S’en inspirer, ou pas.

Acclim_01 Acclim_02

Lorsque le colis est à la maison, l’ouvrir en le laissant dans un endroit pas trop éclairé, pour que le contenu prenne la température de la pièce. Durée : 20-30 minutes.

Pendant ce temps, remplir une bouteille de l’eau du bac d’accueil avec une quantité suffisante pour l’acclimatation. Préparer le tuyau (à air) du goutte à goutte. J’utilise un robinet en inox, qui a l’énorme avantage d’être très précis.

Sortir les sacs/sachets des colis, et les découper délicatement (ou bouteilles).
Ne pas essayer de récupérer les sachets, ce qui peut être tentant s’il s’agit de sacs respirants. Cela ne vaut pas le coup, et risque de stresser les crevettes, voire de les blesser. L’opération n’est pas forcément si simple car il n’y a pas  beaucoup d’eau. Retirer les supports des sachets (mousse, plantes, fils, etc.)

Vider le contenu eau + crevettes dans un récipient plastique transparent, préalablement lavé. Y mettre les supports et/ou plantes flottantes pour qu’elles s’accrochent.

Mettre le récipient à flotter dans le bac d’accueil, sans éclairage. Les crevettes seront ainsi moins stressées car devinent l’environnement accueillant (ma théorie), et la température de l’eau peut s’équilibrer en même temps.

Faire le goutte à goutte pendant 2-3h. Volume final : environ 4 fois le volume initial.

S’il s’agit d’un envoi, il vaut mieux pêcher les crevettes à l’épuisette pour les mettre dans le bac d’accueil, pour éviter l’eau de transport.

Éviter de remettre l’éclairage tout de suite, mais ce n’est pas très gênant non plus si on est trop impatient d’observer les nouvelles arrivantes, ce qui se comprend.

Ne pas les nourrir pendant 24h.

Répondre

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>